Merci Hadopi !

Publié: novembre 21, 2011 dans Quotidien engagé, Révolution 2.0
Tags:,

La sortie du nouvel épisode de la passionnante série Hadopi (un troisième volet se dessine à l’horizon…), nous a encore fait sourire ! En effet, M. le président de la République (l’oubli de la majuscule est volontaire) souhaite s’attaquer au streaming !! Oui, vous savez, ce truc où l’image est en général pourrie, le son guère mieux et où il faut réinitialiser sa box tous les quarts d’heure pour espérer voir un blockbuster complètement creux en entier !

Nous sommes heureux que des politiques prennent des sujets comme celui-ci à bras le corps, surtout en cette période d’épanouissement social !

Dès le départ, l’idéologie de la loi Hadopi qui sous-tend la volonté de punir les gens qui tentent d’accéder à la culture, nous paraît fantastique ! Effectivement, c’est tellement mal de vouloir profiter de l’évolution technologique pour découvrir quelques productions artistiques parmi les milliers qui sortent chaque semaine à travers le monde et dont, pour la plus part, votre vendeur dans les grandes enseignes n’a jamais entendu parler.

Par ailleurs, qu’est-ce que la culture si elle n’est pas partagée ?

L’argument massue est encore et toujours économique : pertes d’emploi, baisse des chiffres d’affaire, etc… Là encore, on se marre ! Les produits liés à cette consommation illégale fleurissent (disque dur, baladeur mp3, etc.), les fournisseurs d’accès à internet s’engraissent, sans compter la pub gratos dont bénéficient ces biens culturels ! Et rappelons-nous : bien avant l’ère du numérique, les cassettes (oui, vous vous souvenez, ces choses avec des bandes magnétiques) inondaient les étagères de nos parents, et pourtant ça n’a pas empêché le PDG d’Universal Music France d’émarger aujourd’hui à 83 300 euros par mois ou encore les 10 premiers dirigeants de la SACEM d’empocher 260 000 euros par an !

C’est vrai que quand nous voyons que parmi les artistes les plus téléchargés, il y a Lady Gaga, les Black Eyed Peas, Elvis Presley ou encore Michael Jackson, nous nous faisons énormément de souci pour leur situation financière ou encore pour l’entretien de leur pierre tombale ! Quoiqu’en y réfléchissant bien, ceux qui téléchargent ça méritent-ils peut-être d’être puni ?

Merci donc à tous ces bureaucrates ou PDG qui s’arrangent pour faire des biens culturels des biens de consommation et s’assurer que nous restions ignorants. Espérons qu’ils pondent bientôt une loi contre les méchants jardiniers qui osent planter le noyau d’un abricot acheté au supermarché du coin dans leur petit jardin !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s