Dran ou la candeur cynique

Publié: décembre 16, 2011 dans Coup de Crayon, Quotidien engagé
Tags:,

Dran est un street artist qui colorie les murs de la cité toulousaine avec ses personnages atypiques. Son dialogue permanent entre l’enfance et la gravité dénonce avec humour et cynisme les maux d’une société dépourvue d’une quelconque innocence. Ses graffs et ses dessins nous ont touchés par le militantisme artistique qu’ils dégagent. Loin de l’art abstrait qui ne fait réfléchir que les intellectuels à la bouche pleine, Dran peint d’un trait simple empli d’une maîtrise saisissante des images lisibles au premier coup d’oeil.

Son talent lui a valu l’amitié du célèbre Banksy qui lui a permis de dépasser les frontières de l’hexagone pour participer à sa traditionnelle exposition sauvage de Noël à Londres.

Bien qu’un des membres de Depeche Mode se soit procuré une de ses toiles, il reste humble et fait partie de ces artistes qui ne vivent que pour leur passion et que la gloire ne saurait nourrir : “Je n’ai jamais voulu provoquer pour provoquer, mais je veux parler de la société, avec mon petit regard”, Dran.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s